Grand classement cinéma 2009

Une année se termine, une décénie se clôt, une année de cinéma également, l'occasion de faire le grand classement cinématographique d'une année qui fût riche en cinéma de qualité. A tel point que je n'ai pu voir tout ce que j'aurais voulu pour différentes raisons qui vont de l'argent au manque d'envie.
Avant de passé dans le vif du sujet, je vous propose de voir et revoir un medley des meilleurs bande-annonces sorties cette année. Du grand art épique réalisé par Vadoskin


Medley disponible au téléchargement =>ici. Ainsi que sa bande-originale => ici.

Place maintenant au classement. Grand vainqueur cette année et sans surprise, Avatar!

Grand gagnant:
- Avatar - James Cameron - 19.9/20

- Transformers 2 - La Revanche - Michael Bay - 19/20
- Les 3 Royaumes - John Woo - 19/20
- Le Drole de Noël de Scrooge - Robert Zemeckis - 18/20
- X-Men Origins : Wolverine - Gavin Hood - 16/20
- 2012 - Rolland Emmerich - 15/20
- Star Trek - J.J Abrams -12/20
Lucky Luke - James Huth - 11/20
- Terminator Renaissance - Mc G - 11/20

Hors classement et non-notés (pour diverses raisons mais qui n'en font pas des mauvais films pour autant, au contraire):
1 - Démineurs - Kathryn Bigelow
2 - L'attaque du Métro 123 - Tony Scott
3 - L'age de Glace 3 - Carlos Saldanha



Nouveau portable - Samsung Player One

Comme promis (avec du retard) dans le précédent article Les derniers jours d'un E-250, je vous présente mon nouveau téléphone. Le Samsung Player One (S5230) que ma offert le Père Noël.


Mon avis: 14/20
Je l'utilise depuis Vendredi, et il s'avère très simple et on s'habitue rapidement au tactile (Une première pour moi, non sans inquiétude préalable). Néanmoins, un revers à la médaille: le clavier azerty est inutilisable pour moi, de trop gros doigts. Mais le clavier numérique classique réagit ultra-bien et il se révèle très simple de rédiger ses saisies de façon traditionnelle.
La prise en main n'est pas des plus idéales et les photos en auto-portrait vous ferons faire quelques pas de gymnastique avec vos doigts pour pouvoir tenir le mobile et shooter en même temps, si vous y arrivez d'une seule main, j'applaudis :) Peu être y'a t'il besoin d'une période d'acclimatation supplémentaire, encore trop tôt pour le dire. L'appareil photo est de bonne qualité sans être extraordinaire pour un 3 millions de Pixels mais il a l'avantage d'être rapide! Une petite photo en faible luminosité (cliquez dessus pour agrandir):
 
Niveau autonomie, ça fait 2 jours qu'il est chargé et semble toujours à fond avec une utilisation normale. Reste à voir sur le long terme comment encaisseras la batterie.



Avatar - James Cameron


Origine du film : américain
Réalisateur : James Cameron
Genre : Science fiction
Date de sortie : 16 Décembre 2009
Année de production : 2009
Bande annonce :

 
Malgré sa paralysie, Jake Sully, un ancien marine immobilisé dans un fauteuil roulant, est resté un combattant au plus profond de son être. Il est recruté pour se rendre à des années-lumière de la Terre, sur Pandora, où de puissants groupes industriels exploitent un minerai rarissime destiné à résoudre la crise énergétique sur Terre. Parce que l'atmosphère de Pandora est toxique pour les humains, ceux-ci ont créé le Programme Avatar, qui permet à des " pilotes " humains de lier leur esprit à un avatar, un corps biologique commandé à distance, capable de survivre dans cette atmosphère létale. Ces avatars sont des hybrides créés génétiquement en croisant l'ADN humain avec celui des Na'vi, les autochtones de Pandora.Sous sa forme d'avatar, Jake peut de nouveau marcher. On lui confie une mission d'infiltration auprès des Na'vi, devenus un obstacle trop conséquent à l'exploitation du précieux minerai. Mais tout va changer lorsque Neytiri, une très belle Na'vi, sauve la vie de Jake...


Mon avis: 19.9/20
(vu le: 31/12/09 - à 13h30)
Le voici donc cet ovni nommé Avatar, premier film 3D qu'il m'est donné de voir, premier film de James Cameron qu'il m'est donné de voir au cinéma. Inutile de dire que cette journée resteras gravée. Et c'est peu dire!

Quel spectacle grandiose! Tout est propre, nickel, les personnages sont criant de réalisme, de vérité. Fini les "animatique Playstation" des bandes-annonces, cette fois nous voyons bel et bien l'oeuvre finie, aboutie.
Je ne sais même pas quoi dire dans cette critique tant l'impression d'apogée me submerge. Ce sentiment d'avoir tout vu, d'avoir assisté au summum du 7e art. L'expression "mourir heureux" trouve ici parfaitement sa place. Le niveau est tellement haut que passer après Avatar relèveras d'une vulgaire blague.

 Les hics maintenant. Ou plutôt LE hic. Le film frise les 3h, et on les sent bien passer. C'est long, on frise l'ennuie par moment sans jamais y tomber, heureusement.

 James Cameron boucle l'année 2009 en fanfare avec son Avatar, projet de 15ans en attente d'une technologie suffisante, et prends sa place sans remords ni complexe de meilleur film de cette décennie. Il ne l'a pas volé!

Une seule question maintenant, a quand la suite, James?



Robin des Bois - Bande-annonce

Allociné vient de publier la première bande-annonce du nouveau Ridley Scott/Russell Crow, Robin des Bois. On remarqueras une certaine similitude avec le célèbre Gladiator jusqu'à certaine scène qui ressemble carrement à du copier/coller.




A première vue, nous sommes loin de la vision que nous avait livré Kevin Reynolds sur son Robin des Bois, Prince des Voleurs avec Kevin Coster en tête du casting. Vision très romantique du sujet, à la limite du vaseux, violence très légère et j'en passe mais qui n'en faisait pas moins un mauvais film.
Ici, Scott semble bien décider à nous faire un "Gladiator 2" violent à souhait. On remarqueras également une Marianne qui passe de princesse peureuse à guerrière façon Jeanne D'Arc du Luc Besson (toujours en comparaison du film de Reynolds et de Scott, je ne connais pas l'oeuvre originale).

Je doute que ces changements fasse de Robin des Bois un mauvais film. Peut-être du déjà vu, mais pas inintéressant!

Affaire à suivre.


Les derniers jours d'un E-250

Après quasiment 2ans de bons et loyaux services, mon Samsung E-250 va bientôt être mis au rancard.
Triste nouvelle pour un téléphone encore dans un état relativement correct hormis des problèmes de batterie morte qui tient 1 journée en utilisation normale.


Mais j'avais besoin de changer de forfait et le nouveau portable qui allait avec forcement. Mais quel est-il ce nouveau modèle? Réponse le 25 Décembre :D



Un Gars, Une Fille - Reveillon de Noël

Curieux qu'avec une telle passion de cette série, je n'ai pas encore parlé d'Un Gars, Une Fille sur le blog.
C'est maintenant chose faite avec cet épisode toujours aussi amusant et sous le thème de Noël bien évidemment, bientôt le réveillon :)





"Voyage Voyage..."

Le Mac ne seras probablement pas le film de l'année 2010 mais annonce tout de même une bonne rigolade et une bonne performance de José Garcia comme pratiquement toujours à son habitude.
Le teaser en tout cas est plutôt amusant et la scène dans l'ascenseur risque de devenir culte!






Que les fêtes commencent!

Et voila! Votre blog chéri passe en mode Noël!
La neige tombe, les cheminées fument, bonnets et écharpes sont de sorties :)






















J'espère que ce thème éphémère vous plairas, certaines parties m'ont donnés du fil à retordre et quelques bugs apparaitront surement, je surveilleras de près pour les résoudre au plus vite si besoin est.

Il me reste à vous souhaiter d'excellentes fêtes de fin d'années à tous et à toutes, à ceux qui me suivent, ceux qui apprécient ce que je fais et les autres. Y compris ceux qui m'aiment pas.
Que vos souliers soient à tous bien garnis :)



Kaamelott - Scène préférée

Voici un extrait que j'aime beaucoup de la dernière saison de Kaamelott. Extrait de l'épisode numéro 5 intitulé Dux Bellorum.
Loin de ce qu'on avait l'habitude de voir dans la série, la dernière saison montre un côté plus sérieux sur l'histoire de ce simple soldat de milice à Rome devenu Roi de Bretagne malgré lui, plus ou moins.
Cette vidéo montre un soldat à bout de force obligé d'accomplir 50 pompes, il seras sauvé par Arthuros qui nous montre une belle leçon de force, au sens spirituel du terme.

video

Dans des temps peu propices à la culture sur Internet, je ne sais pas si la vidéo resteras longtemps en ligne. Profitez-en.


Le Drole de Noel de Scrooge - Robert Zemeckis

Origine du film : américain
Réalisateur : Robert Zemeckis
Genre : Animation
Date de sortie : 25 novembre 2009
Année de production : 2009
Titre Original : Disney's A Christmas Carol




Parmi tous les marchands de Londres, Ebenezer Scrooge est connu comme l'un des plus riches et des plus avares. Ce vieillard solitaire et insensible vit dans l'obsession de ses livres de comptes. Ni la mort de son associé, Marley, ni la pauvre condition de son employé, Bob Cratchit, n'ont jamais réussi à l'émouvoir.De tous les jours de l'année, celui que Scrooge déteste le plus est Noël. L'idée de répandre joie et cadeaux va définitivement à l'encontre de tous ses principes ! Pourtant, cette année, Scrooge va vivre un Noël qu'il ne sera pas près d'oublier...Tout commence la veille de Noël, lorsqu'en rentrant chez lui, Scrooge a d'étranges hallucinations. Le spectre de son ancien associé lui rend la plus effrayante des visites, et lui en annonce d'autres, aussi magiques que troublantes...Scrooge se voit d'abord confronté à l'Esprit des Noëls passés, qui le replonge dans ses propres souvenirs, réveillant en lui des blessures oubliées et des regrets profondément enfouis...




Mon avis: 18/20
(vu le: 25/11/2009 - à 14h00 )

Voici un jour que je n'oublierais probablement pas, mon premier Bob Zemeckis au cinéma! Un très grand moment de cinéma!
Quel sublime film! Plein de poésie, de spectaculaire, de rire, d'émotion, de suspense, de sursauts et de moultes autres qualités, le métrage valait ses 7€ sans hésitations. Première chose que j'ai remarqué, le fanatique des plans à rallonges se fait plaisir en numérique et ce pour mon plus grand plaisir, étant fan des plans séquences depuis très longtemps. Jim Carrey reste la plus grand claque dans le rôle de Scrooge et ses autres personnages, sacré boulot d'animateurs, on ne distingue quasiment plus que c'est du virtuel, finit le "tout-lisse" de Final Fantasy, cette fois les textures atteigne un niveau de détail qui dépasse toute mes attentes. Chapeau bas l'artiste.
Les seuls défauts que je vois sont les rires à répétitions de la sorte de Dieu-Esprit un peu soulant et la partie sur le futur peut-être un peu bâclée et très légèrement ennuyeuse contrairement au passé. Absolument rien de dramatique!

En conclusion, malgré un schéma de récit et d'histoire ultra-classique qui en rebuterait plus d'un à la lecture du synopsis,  Le Drole de Noël de Scrooge est une perle a déguster en famille sans hésitations. Vous en ressortirez l'esprit tourmenté en imaginant que la même histoire arrive à votre propre vie.



RSS Contact Twitter Twitter Share