Kaamelott - Scène préférée

Voici un extrait que j'aime beaucoup de la dernière saison de Kaamelott. Extrait de l'épisode numéro 5 intitulé Dux Bellorum.
Loin de ce qu'on avait l'habitude de voir dans la série, la dernière saison montre un côté plus sérieux sur l'histoire de ce simple soldat de milice à Rome devenu Roi de Bretagne malgré lui, plus ou moins.
Cette vidéo montre un soldat à bout de force obligé d'accomplir 50 pompes, il seras sauvé par Arthuros qui nous montre une belle leçon de force, au sens spirituel du terme.

video

Dans des temps peu propices à la culture sur Internet, je ne sais pas si la vidéo resteras longtemps en ligne. Profitez-en.


Le Drole de Noel de Scrooge - Robert Zemeckis

Origine du film : américain
Réalisateur : Robert Zemeckis
Genre : Animation
Date de sortie : 25 novembre 2009
Année de production : 2009
Titre Original : Disney's A Christmas Carol




Parmi tous les marchands de Londres, Ebenezer Scrooge est connu comme l'un des plus riches et des plus avares. Ce vieillard solitaire et insensible vit dans l'obsession de ses livres de comptes. Ni la mort de son associé, Marley, ni la pauvre condition de son employé, Bob Cratchit, n'ont jamais réussi à l'émouvoir.De tous les jours de l'année, celui que Scrooge déteste le plus est Noël. L'idée de répandre joie et cadeaux va définitivement à l'encontre de tous ses principes ! Pourtant, cette année, Scrooge va vivre un Noël qu'il ne sera pas près d'oublier...Tout commence la veille de Noël, lorsqu'en rentrant chez lui, Scrooge a d'étranges hallucinations. Le spectre de son ancien associé lui rend la plus effrayante des visites, et lui en annonce d'autres, aussi magiques que troublantes...Scrooge se voit d'abord confronté à l'Esprit des Noëls passés, qui le replonge dans ses propres souvenirs, réveillant en lui des blessures oubliées et des regrets profondément enfouis...




Mon avis: 18/20
(vu le: 25/11/2009 - à 14h00 )

Voici un jour que je n'oublierais probablement pas, mon premier Bob Zemeckis au cinéma! Un très grand moment de cinéma!
Quel sublime film! Plein de poésie, de spectaculaire, de rire, d'émotion, de suspense, de sursauts et de moultes autres qualités, le métrage valait ses 7€ sans hésitations. Première chose que j'ai remarqué, le fanatique des plans à rallonges se fait plaisir en numérique et ce pour mon plus grand plaisir, étant fan des plans séquences depuis très longtemps. Jim Carrey reste la plus grand claque dans le rôle de Scrooge et ses autres personnages, sacré boulot d'animateurs, on ne distingue quasiment plus que c'est du virtuel, finit le "tout-lisse" de Final Fantasy, cette fois les textures atteigne un niveau de détail qui dépasse toute mes attentes. Chapeau bas l'artiste.
Les seuls défauts que je vois sont les rires à répétitions de la sorte de Dieu-Esprit un peu soulant et la partie sur le futur peut-être un peu bâclée et très légèrement ennuyeuse contrairement au passé. Absolument rien de dramatique!

En conclusion, malgré un schéma de récit et d'histoire ultra-classique qui en rebuterait plus d'un à la lecture du synopsis,  Le Drole de Noël de Scrooge est une perle a déguster en famille sans hésitations. Vous en ressortirez l'esprit tourmenté en imaginant que la même histoire arrive à votre propre vie.



RSS Contact Twitter Twitter Share